Anti-inflammatoire, antalgique, anxiolytique, entre autres… le CDB (cannabidiol) est une molécule dérivée du cannabis aux multiples bienfaits. Il se consomme la plupart du temps sous forme d’huiles, prisés pour son efficacité.

Choisir l’huile de CBD selon son spectre

L’huile de CBD se décline en plusieurs types selon la méthode d’extraction des principes actifs utilisée. La qualité du CBD se traduit par son spectre, et son efficacité repose sur cette qualité. On cite : 

Le spectre complet (full spectrum)

L’huile de CBD à spectre complet contient des phyto-cannabinoïdes (CBD, CBDV,  CBG, CBC…), des terpènes et de flavonoïdes. Elle offre un maximum d’avantages, sans l’effet psychoactif dû à la teneur très faible de THC.

Le spectre large (broad spectrum)

Ici, l’extrait de CBD passe par une étape d’extraction supplémentaire laquelle consiste à éliminer toute trace de THC (tétrahydrocannabinol). Par contre, sont conservés les terpènes et les flavonoïdes pour apporter de la saveur. 

Le spectre isolé (isolat) 

Celui-ci s’obtient par l’isolement de la molécule de CBD via une méthode d’extraction naturelle ou la production d’une molécule de CBD de synthèse. Son usage est réservé dans le cadre médical qui requiert un effet précis du CBD.

Comment consommer l’huile de CBD ?

Les huiles de CBD peuvent se consommer selon les méthodes suivantes :

Par voie sublinguale

Celle-ci consiste à mettre entre 2 à 5 gouttes sous la langue et attendre 10 secondes pour avaler. A répéter 1 à 3 fois par jour, ce mode d’administration assure un effet rapide et efficace en moins de 30 minutes. Cependant, le goût et l’amertume de l’huile de CBD peuvent déranger certains.

A incorporer dans les aliments

Ce mode d’administration permet d’atténuer le goût désagréable de l’huile de CBD. En effet, la saveur de vos plats prend le dessus, d’autant que vous pouvez agrémenter vos recettes selon vos préférences et envies. Mais, la transmission des principes actifs dans l’organisme prend plus de temps.

Par application locale 

Grâce à ses propriétés anti-inflammatoires, le cannabidiol peut venir à bout des problèmes cutanés présentant une inflammation : acné, eczéma, psoriasis… Dans ce cas, l’huile de CBD s’applique directement sur la zone à traiter. Elle peut également s’utiliser comme huile de massage pour soulager les douleurs musculaires ou s’ajouter dans vos produits cosmétiques.

Huile de CBD : posologie et conservation

Pour un meilleur effet, il est recommandé entre moins entre 20 et 70mg d’huile de CBD par jour. Consultez votre médecin avant toute utilisation à des fins thérapeutiques. A noter que la quantité de CBD contenue dans une huile de 10 ml dépend de son taux de concentration : 

500mg pour 5% ;

1000mg pour 10% ;

2000mg pour 20%.

L’huile de CBD est à consommer de préférence 6 mois après l’ouverture du flacon. C’est le délai au terme duquel les ingrédients actifs se décomposent. Pour préserver son efficacité et ses propriétés, gardez le produit à l’abri d’une forte chaleur et de la lumière. Privilégiez un endroit frais et moins lumineux, entre 15 et 20°. 

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *