f

Get in on this viral marvel and start spreading that buzz! Buzzy was made for all up and coming modern publishers & magazines!

Fb. In. Tw. Be.

13 Déclencheurs de l’eczéma et comment les éviter : La nourriture, le stress, et plus encore

L’eczéma provoque des rougeurs, des démangeaisons, une sécheresse et une inflammation de la peau. Bien que la cause de l’eczéma ne soit pas totalement comprise, l’identification et l’évitement des déclencheurs potentiels sont une façon de maintenir une peau claire et saine.

L’eczéma léger à modéré peut bien répondre aux crèmes topiques en vente libre (OTC). Si vous souffrez d’un eczéma sévère, vous devrez peut-être prendre des mesures supplémentaires pour limiter l’exposition à certains facteurs déclenchants.

Si vous n’êtes pas sûr de ce qui déclenche vos poussées d’eczéma, voici un aperçu des 13 déclencheurs courants et de la manière de les éviter.

Certains aliments peuvent aggraver votre eczéma. Vous pourriez avoir une poussée après avoir consommé des aliments et des ingrédients inflammatoires. Il s’agit par exemple du sucre, des glucides raffinés, du gluten, des viandes rouges et des produits laitiers.

De même, manger des aliments auxquels vous êtes allergique peut déclencher une réaction inflammatoire et aggraver vos symptômes d’eczéma.

Si vous souffrez d’une allergie alimentaire, une façon de repérer les aliments susceptibles d’exacerber vos symptômes est de suivre un régime d’élimination. Notez tout ce que vous mangez et buvez pendant quelques semaines. Ensuite, notez les jours où votre eczéma semble s’aggraver afin de suivre les tendances.

Si des poussées semblent se produire après avoir mangé des produits laitiers, par exemple, ne consommez pas de produits laitiers pendant quelques jours ou semaines. Surveillez vos symptômes pour voir s’ils s’améliorent. Si votre eczéma s’améliore, réintroduisez lentement les produits laitiers dans votre alimentation.

Si les symptômes réapparaissent, les produits laitiers sont probablement un déclencheur d’eczéma pour vous. Le fait de supprimer ces aliments de votre alimentation pourrait favoriser une peau plus saine. Si vous pensez être allergique à un certain aliment, parlez-en à votre médecin. Il pourra vous adresser à un allergologue pour des examens complémentaires.

Vous pouvez vous réjouir de l’arrivée de l’hiver, mais des températures plus fraîches peuvent provoquer une poussée d’eczéma chez certaines personnes.

Le temps froid et l’air sec vont souvent de pair. Trop d’air sec peut priver votre peau de son hydratation naturelle. La sécheresse entraîne souvent des démangeaisons, qui se traduisent ensuite par des grattements et des inflammations.

Pour protéger votre peau, appliquez une crème hydratante au moins deux fois par jour et utilisez un humidificateur à domicile.

D’autre part, le temps chaud peut également irriter l’eczéma. Une transpiration abondante peut entraîner des démangeaisons de la peau.

Restez aussi frais que possible pour limiter la transpiration. Buvez également beaucoup de liquide pour éviter la surchauffe, asseyez-vous ou restez debout dans des endroits ombragés et utilisez un ventilateur.

L’exposition prolongée à l’eau est un autre déclencheur de l’eczéma. L’eau peut provoquer une sécheresse de la peau, qui peut entraîner des démangeaisons persistantes.

Appliquez une crème hydratante sur votre peau après le bain ou la baignade, et prenez des bains ou des douches tièdes pour éviter le dessèchement de votre peau.

Le stress émotionnel ne provoque pas d’eczéma, mais il peut provoquer des symptômes.

L’organisme libère une hormone appelée cortisol lorsqu’il est soumis à un stress. À fortes doses, par exemple en cas de stress chronique et permanent, le cortisol augmente l’inflammation dans tout l’organisme. Cela peut entraîner une inflammation de la peau et une poussée d’eczéma.

La respiration profonde, la méditation, le repos et l’exercice régulier sont les clés pour faire face aux situations stressantes. La capacité à réduire le stress peut vous permettre de maîtriser votre eczéma.

Si vous avez des difficultés à contrôler votre anxiété ou votre stress par vous-même, parlez à votre médecin des traitements ou des thérapies possibles.

Les détergents à lessive peuvent entraîner des problèmes chez les personnes ayant la peau sensible. De nombreux détergents contiennent des produits chimiques et des parfums qui irritent la peau, provoquant sécheresse, démangeaisons et rougeurs.

Si votre eczéma semble s’aggraver après la journée de lavage, optez pour un détergent sans parfum, sans danger pour les peaux sensibles.

Tout comme les détergents à lessive, les produits parfumés que vous appliquez sur le corps peuvent également aggraver l’eczéma. Certaines personnes atteintes d’eczéma souffrent également de dermatite de contact, c’est-à-dire d’éruptions cutanées après un contact avec une substance. Les savons, lotions, parfums, gels douche et autres produits de soins personnels parfumés peuvent irriter la peau et déclencher une éruption.

Recherchez des produits corporels hypoallergéniques et non parfumés. Surveillez de près vos symptômes après avoir commencé un nouveau produit. Si vos symptômes s’aggravent, cessez de les utiliser.

Parfois, ce n’est pas le détergent ou le produit parfumé qui provoque une poussée d’eczéma, mais plutôt les tissus que vous portez. Vous pouvez être sensible à des matériaux comme le polyester ou la laine, qui peuvent déclencher des démangeaisons et des rougeurs.

Évitez de porter des vêtements qui semblent aggraver votre état, ou portez une couche supplémentaire sous le vêtement pour protéger votre peau.

Les allergènes aéroportés comme les acariens, le pollen, les squames d’animaux et les moisissures peuvent déclencher l’eczéma.

Pour que votre maison reste sans allergènes, époussetez et passez l’aspirateur régulièrement, et lavez votre literie au moins une fois par semaine. Envisagez également de remplacer votre moquette par du parquet.

Demandez à votre médecin de vous prescrire des antihistaminiques en vente libre ou sur ordonnance pour vous aider à contrôler vos symptômes.

Une séance d’entraînement intense peut entraîner une forte transpiration, ce qui aggrave les symptômes de l’eczéma.

Si vous avez des poussées après l’exercice, réduisez l’intensité de votre entraînement ou choisissez un moment de la journée plus frais pour terminer les séances d’entraînement. Faites de l’exercice tôt le matin, avant la chaleur de la journée, ou gardez un ventilateur à proximité.

S’il n’est pas traité, l’eczéma grave peut entraîner des lésions cutanées, ce qui vous expose à des risques d’infection. En même temps, le développement d’une infection cutanée fongique, virale ou bactérienne peut déclencher une poussée d’eczéma.

Consultez un médecin si vous remarquez des changements sur votre peau. Vous aurez peut-être besoin d’un médicament antibactérien ou antifongique pour combattre une infection et, par conséquent, soulager vos symptômes d’eczéma.

Les changements hormonaux peuvent également avoir un effet sur votre eczéma. Cela est dû à une baisse des oestrogènes, qui peut se produire pendant la ménopause et la grossesse, et avant un cycle menstruel.

Cette diminution entraîne une perte d’eau de la peau, ce qui interfère avec sa capacité à maintenir l’hydratation. Cela peut entraîner une sécheresse et aggraver votre eczéma.

Bien que vous ne puissiez pas éviter complètement cette situation, parlez à votre médecin des moyens possibles de réguler vos hormones. Veillez également à vous hydrater plus que d’habitude pendant cette période.

L’eczéma est fréquent chez les bébés et les enfants, il est donc important de protéger leur peau délicate. Des plaques d’eczéma peuvent se développer autour des joues et du menton d’un bébé qui bave.

La salive ou la bave ne provoque pas d’eczéma, mais elle peut assécher la peau d’un bébé et provoquer des démangeaisons et des taches rouges. Pour éviter cela, appliquez des lotions ou des crèmes sans danger pour les peaux sensibles.

La gestion de votre eczéma ne se limite pas à l’utilisation de crèmes et de médicaments. Elle implique également une prise de conscience de vos déclencheurs potentiels.

Gardez une trace de vos tâches quotidiennes afin d’identifier ce qui pourrait aggraver vos symptômes. Ensuite, prenez les mesures nécessaires pour réduire l’exposition à ces aliments ou produits. Avec le temps, vous pourriez constater une amélioration de vos symptômes.

Post a Comment

You don't have permission to register