f

Get in on this viral marvel and start spreading that buzz! Buzzy was made for all up and coming modern publishers & magazines!

Fb. In. Tw. Be.

15 aliments qui renforcent le système immunitaire

L’alimentation de votre corps avec certains aliments peut aider à maintenir votre système immunitaire fort. Si vous cherchez des moyens de prévenir les rhumes d’hiver et la grippe, la première chose à faire est de vous rendre à l’épicerie de votre quartier. Prévoyez vos repas en y incluant ces 15 puissants stimulants du système immunitaire.

agrumes

La plupart des gens se tournent vers la vitamine C après avoir attrapé un rhume. C’est parce qu’elle aide à renforcer votre système immunitaire. On pense que la vitamine C augmente la production de globules blancs. Ceux-ci sont essentiels pour combattre les infections.

Les agrumes les plus populaires sont les suivants :

  • pamplemousse
  • oranges
  • tangerines
  • citrons
  • limes
  • clémentines

Comme votre corps ne le produit pas et ne le stocke pas, vous avez besoin de vitamine C chaque jour pour rester en bonne santé. Presque tous les agrumes sont riches en vitamine C. Avec une telle variété, il est facile d’ajouter une petite quantité de cette vitamine à n’importe quel repas.

poivron rouge

Si vous pensez que les agrumes sont les fruits ou légumes qui contiennent le plus de vitamine C, détrompez-vous. Oncle pour once, les poivrons rouges contiennent deux fois plus de vitamine C que les agrumes. Ils sont également une riche source de bêta-carotène. En plus de renforcer votre système immunitaire, la vitamine C peut aider à maintenir une peau saine. Le bêta-carotène aide à garder vos yeux et votre peau en bonne santé.

brocoli

Le brocoli est surchargé de vitamines et de minéraux. Bourré de vitamines A, C et E, ainsi que de nombreux autres antioxydants et fibres, le brocoli est l’un des légumes les plus sains que vous puissiez mettre sur votre table. La clé pour garder son pouvoir intact est de le cuire le moins possible – ou mieux encore, pas du tout.

On trouve de l’ail dans presque toutes les cuisines du monde. Il ajoute un peu de piquant à la nourriture et c’est un must pour votre santé. Les premières civilisations ont reconnu sa valeur dans la lutte contre les infections. Selon le National Center for Complementary and Integrative Health, l’ail peut également contribuer à abaisser la pression sanguine et à ralentir le durcissement des artères. Les propriétés immunitaires de l’ail semblent provenir d’une forte concentration de composés contenant du soufre, comme l’allicine.

Le gingembre est un autre ingrédient vers lequel beaucoup se tournent après être tombés malades. Le gingembre peut aider à réduire l’inflammation, ce qui peut contribuer à atténuer un mal de gorge et d’autres maladies inflammatoires. Le gingembre peut également contribuer à réduire les nausées.

Bien qu’il soit utilisé dans de nombreux desserts sucrés, le gingembre apporte un peu de chaleur sous la forme de gingerol, un parent de la capsaïcine. Le gingembre peut aider à réduire la douleur chronique et peut posséder des propriétés hypocholestérolémiantes, selon de récentes recherches sur les animaux.

Les épinards ne figurent pas seulement sur notre liste parce qu’ils sont riches en vitamine C. Ils contiennent également de nombreux antioxydants et du bêta-carotène, ce qui peut augmenter la capacité de notre système immunitaire à combattre les infections. Tout comme le brocoli, les épinards sont plus sains lorsqu’ils sont cuits le moins possible afin de conserver leurs nutriments. Cependant, une cuisson légère augmente sa teneur en vitamine A et permet de libérer d’autres nutriments de l’acide oxalique.

Recherchez les yaourts dont l’étiquette porte la mention « cultures vivantes et actives », comme le yaourt grec. Ces cultures peuvent stimuler votre système immunitaire pour vous aider à combattre les maladies. Essayez de vous procurer des yaourts nature plutôt que des types de yaourts préfabriqués et chargés de sucre. Vous pouvez sucrer vous-même le yaourt nature avec des fruits sains et un filet de miel à la place.

Le yaourt peut également être une excellente source de vitamine D, alors essayez de choisir des marques enrichies en vitamine D. La vitamine D aide à réguler le système immunitaire et est censée renforcer les défenses naturelles de notre corps contre les maladies.

Lorsqu’il s’agit de prévenir et de combattre les rhumes, la vitamine E a tendance à prendre le pas sur la vitamine C. Cependant, la vitamine E est la clé d’un système immunitaire sain. C’est une vitamine liposoluble, ce qui signifie qu’elle nécessite la présence de graisse pour être correctement absorbée. Les noix, telles que les amandes, en contiennent et contiennent également des graisses saines. Une portion d’une demi-tasse, soit environ 46 amandes entières et décortiquées, fournit près de 100 % de l’apport quotidien recommandé en vitamine E.

Vous savez peut-être que le curcuma est un ingrédient clé de nombreux caris. Mais cette épice jaune vif et amère est également utilisée depuis des années comme anti-inflammatoire dans le traitement de l’arthrose et de la polyarthrite rhumatoïde. De plus, des recherches montrent que de fortes concentrations de curcumine, qui donnent au curcuma sa couleur caractéristique, peuvent aider à réduire les dommages musculaires provoqués par l’exercice.

Les thés verts et noirs regorgent de flavonoïdes, un type d’antioxydant. Le thé vert se distingue par sa teneur en gallate d’épigallocatéchine, ou EGCG, un autre puissant antioxydant. Il a été démontré que l’EGCG renforce la fonction immunitaire. Le processus de fermentation du thé noir détruit une grande partie de l’EGCG. Le thé vert, en revanche, est cuit à la vapeur et non fermenté, ce qui permet de préserver l’EGCG.

Le thé vert est également une bonne source de l’acide aminé L-théanine. La L-théanine peut contribuer à la production de composés qui combattent les germes dans les cellules T.

La papaye est un autre fruit chargé de vitamine C. Une seule papaye contient 224 % de l’apport quotidien recommandé en vitamine C. Les papayes possèdent également une enzyme digestive appelée papaïne qui a des effets anti-inflammatoires.

Les papayes contiennent des quantités décentes de potassium, de vitamines B et d’acide folique, qui sont toutes bénéfiques pour votre santé.

Comme les papayes, les kiwis sont naturellement riches en une tonne de nutriments essentiels, notamment en folate, en potassium, en vitamine K et en vitamine C. La vitamine C stimule les globules blancs pour combattre les infections, tandis que les autres nutriments du kiwi permettent au reste du corps de fonctionner correctement.

Lorsque vous êtes malade, la soupe au poulet est plus qu’un simple aliment de bien-être avec un effet placebo. Elle contribue à améliorer les symptômes d’un rhume et à vous protéger contre la maladie. La volaille, comme le poulet et la dinde, est riche en vitamine B-6. Environ 3 onces de viande légère de dinde ou de poulet contiennent 40 à 50 % de la quantité quotidienne recommandée de B-6.

La vitamine B-6 joue un rôle important dans de nombreuses réactions chimiques qui se produisent dans l’organisme. Elle est également essentielle à la formation de nouveaux globules rouges sains. Le bouillon ou bouillon préparé en faisant bouillir des os de poulet contient de la gélatine, de la chondroïtine et d’autres nutriments utiles pour la guérison de l’intestin et l’immunité.

Les graines de tournesol regorgent de nutriments, notamment de phosphore, de magnésium et de vitamine B-6. Elles sont aussi incroyablement riches en vitamine E, un puissant antioxydant.

La vitamine E est importante pour la régulation et le maintien des fonctions du système immunitaire. Parmi les autres aliments contenant de grandes quantités de vitamine E, citons les avocats et les légumes à feuilles sombres.

Les crustacés ne sont pas ce qui vient à l’esprit de beaucoup de personnes qui essaient de renforcer leur système immunitaire, mais certains types de crustacés sont riches en zinc.

Le zinc n’attire pas autant l’attention que beaucoup d’autres vitamines et minéraux, mais notre corps en a besoin pour que nos cellules immunitaires puissent fonctionner comme prévu.

Parmi les variétés de mollusques et de crustacés à forte teneur en zinc, on peut citer

N’oubliez pas que vous ne voulez pas dépasser la quantité de zinc recommandée dans votre alimentation. Pour les hommes adultes, c’est 11 milligrammes (mg), et pour les femmes, c’est 8 mg. Une trop grande quantité de zinc peut en fait inhiber le fonctionnement du système immunitaire.

La variété est la clé d’une bonne nutrition. Manger un seul de ces aliments ne suffira pas à combattre la grippe, même si vous en mangez constamment. Faites attention à la taille des portions et à l’apport quotidien recommandé afin de ne pas consommer trop d’une seule vitamine et trop peu des autres.

Bien manger est un excellent début, et il y a d’autres choses que vous pouvez faire pour vous protéger, vous et votre famille, contre la grippe, le rhume et d’autres maladies. Commencez par ces notions de base sur la prévention de la grippe, puis lisez ces sept conseils pour protéger votre maison contre la grippe. Et surtout, renseignez-vous sur le vaccin antigrippal et décidez s’il vous convient.

Post a Comment

You don't have permission to register