f

Get in on this viral marvel and start spreading that buzz! Buzzy was made for all up and coming modern publishers & magazines!

Fb. In. Tw. Be.

25 habitudes pour vous aider à vivre une vie plus heureuse

Le bonheur est différent pour chacun. Pour vous, c’est peut-être d’être en paix avec ce que vous êtes. Ou bien avoir un réseau d’amis sûr qui vous accepte sans condition. Ou la liberté de poursuivre vos rêves les plus profonds.

Quelle que soit votre version du vrai bonheur, vivre une vie plus heureuse et plus satisfaisante est à votre portée. Quelques modifications de vos habitudes peuvent vous aider à y parvenir.

Les habitudes comptent. Si vous avez déjà essayé de perdre une mauvaise habitude, vous ne savez que trop bien à quel point elles sont ancrées.

Les bonnes habitudes sont aussi profondément ancrées. Pourquoi ne pas s’efforcer d’intégrer les bonnes habitudes dans votre routine ?

Voici un aperçu de quelques habitudes quotidiennes, mensuelles et annuelles pour vous aider à démarrer votre quête. N’oubliez pas que la version du bonheur de chacun est un peu différente, tout comme le chemin à parcourir pour l’atteindre.

Si certaines de ces habitudes créent un stress supplémentaire ou ne correspondent tout simplement pas à votre mode de vie, abandonnez-les. Avec un peu de temps et de pratique, vous découvrirez ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas pour vous.

1. Sourire

Vous avez tendance à sourire quand vous êtes heureux. Mais c’est en fait une rue à double sens.

Nous sourions parce que nous sommes heureux, et le fait de sourire provoque la libération de dopamine par le cerveau, ce qui nous rend plus heureux.

Cela ne signifie pas que vous devez vous promener avec un faux sourire tout le temps. Mais la prochaine fois que vous vous sentirez déprimé, faites un sourire et voyez ce qui se passe. Ou essayez de commencer chaque matin en vous souriant dans le miroir.

2. Exercice

L’exercice n’est pas seulement pour votre corps. L’exercice régulier peut contribuer à réduire le stress, les sentiments d’anxiété et les symptômes de dépression tout en renforçant l’estime de soi et le bonheur.

Même une petite quantité d’activité physique peut faire la différence. Vous n’avez pas à vous entraîner pour un triathlon ou à escalader une falaise – sauf si c’est ce qui vous rend heureux, bien sûr.

L’astuce est de ne pas trop s’efforcer. Si vous vous lancez soudainement dans une routine épuisante, vous finirez probablement par être frustré (et endolori).

Considérez ces amorces d’exercice :

Rappelez-vous toutes les activités amusantes que vous avez déjà pratiquées, mais qui sont tombées à l’eau. Ou des activités que vous avez toujours voulu essayer, comme le golf, le bowling ou la danse.

3. Dormir suffisamment

Quelle que soit la manière dont la société moderne nous oriente vers moins de sommeil, nous savons qu’un sommeil adéquat est vital à la bonne santé, au fonctionnement du cerveau et au bien-être émotionnel.

La plupart des adultes ont besoin d’environ 7 ou 8 heures de sommeil chaque nuit. Si vous avez envie de faire une sieste pendant la journée ou si vous avez l’impression d’être dans le brouillard, votre corps vous dira peut-être qu’il a besoin de plus de repos.

Voici quelques conseils pour vous aider à établir une meilleure routine de sommeil :

  • Notez combien d’heures de sommeil vous avez chaque nuit et comment vous vous sentez reposé. Au bout d’une semaine, vous devriez avoir une meilleure idée de votre état de santé.
  • Se coucher et se réveiller à la même heure tous les jours, y compris le week-end.
  • Réservez l’heure avant le coucher comme temps de tranquillité. Prenez un bain, lisez ou faites quelque chose de relaxant. Évitez de manger et de boire beaucoup.
  • Gardez votre chambre sombre, fraîche et calme.
  • Investissez dans une bonne literie.
  • Si vous devez faire une sieste, essayez de la limiter à 20 minutes.

Si vous avez constamment des problèmes de sommeil, parlez-en à votre médecin. Vous avez peut-être un trouble du sommeil qui nécessite un traitement.

4. Mangez en fonction de votre humeur

Vous savez déjà que les choix alimentaires ont un impact sur votre santé physique globale. Mais certains aliments peuvent également affecter votre état d’esprit.

Par exemple :

  • Hydrates de carbone libèrent de la sérotonine, une hormone de « bien-être ». Il suffit de réduire au minimum les glucides simples – les aliments riches en sucre et en amidon – car cette poussée d’énergie est de courte durée et vous vous effondrerez. Les glucides complexes, tels que les légumes, les haricots et les céréales complètes, sont meilleurs.
  • Viande maigre, volaille, légumineuses et produits laitiers sont riches en protéines. Ces aliments libèrent de la dopamine et de la norépinéphrine, qui stimulent l’énergie et la concentration.
  • Aliments hautement transformés ou frits ont tendance à vous laisser abattu. Il en va de même pour le fait de sauter des repas.

Commencez par faire un meilleur choix alimentaire chaque jour.

Par exemple, échangez une grosse pâtisserie sucrée pour le petit déjeuner contre un yaourt grec aux fruits. Vous serez toujours satisfait de votre goût pour les sucreries et les protéines vous aideront à éviter une panne d’énergie en milieu de matinée. Essayez d’ajouter un nouvel échange de nourriture chaque semaine.

5. Être reconnaissant

Le simple fait d’être reconnaissant peut, entre autres avantages, donner un coup de fouet à votre humeur. Par exemple, une étude récente en deux parties a montré que la pratique de la gratitude peut avoir un impact significatif sur les sentiments d’espoir et de bonheur.

Commencez chaque jour par reconnaître une chose pour laquelle vous êtes reconnaissant. Vous pouvez le faire pendant que vous vous brossez les dents ou en attendant que l’alarme se déclenche.

Au cours de votre journée, essayez de garder un œil sur les choses agréables de votre vie. Il peut s’agir de choses importantes, comme savoir que quelqu’un vous aime ou obtenir une promotion bien méritée.

Mais il peut aussi s’agir de petites choses, comme un collègue de travail qui vous a offert une tasse de café ou le voisin qui vous a salué. Peut-être même juste la chaleur du soleil sur votre peau.

Avec un peu de pratique, vous pouvez même prendre conscience de toutes les choses positives qui vous entourent.

6. Faites un compliment

Les recherches montrent que les actes de gentillesse peuvent vous aider à vous sentir plus satisfait.

Faire un compliment sincère est un moyen rapide et facile d’égayer la journée de quelqu’un tout en donnant un coup de pouce à votre propre bonheur.

Attirez l’attention de la personne et dites-le avec un sourire pour qu’elle sache que vous êtes sérieux. Vous pourriez être surpris de la façon dont vous vous sentez bien.

Si vous souhaitez faire un compliment sur l’apparence physique d’une personne, veillez à le faire de manière respectueuse.

7. Respirez profondément

Vous êtes tendu, vos épaules sont serrées et vous avez l’impression que vous pourriez « perdre la tête ». Nous connaissons tous ce sentiment.

L’instinct peut vous dire de prendre une longue et profonde respiration pour vous calmer.

Il s’avère que cet instinct est un bon
un. Selon Harvard Health, les exercices de respiration profonde peuvent aider
réduire le stress.

La prochaine fois que vous vous sentirez stressé ou à bout de nerfs, suivez ces étapes :

  1. Fermez les yeux. Essayez d’imaginer un souvenir heureux ou un bel endroit.
  2. Respirez lentement et profondément par le nez.
  3. Expirez lentement par la bouche ou le nez.
  4. Répétez ce processus plusieurs fois, jusqu’à ce que vous commenciez à vous calmer.

Si vous avez du mal à respirer lentement et délibérément, essayez de compter jusqu’à 5 dans votre tête à chaque inspiration et expiration.

8. Reconnaître les moments malheureux

Une attitude positive est généralement une bonne chose, mais de mauvaises choses arrivent à tout le monde. Cela fait tout simplement partie de la vie.

Si vous avez de mauvaises nouvelles, si vous faites une erreur ou si vous avez l’impression d’être dans le pétrin, n’essayez pas de faire semblant d’être heureux.

Reconnaître le sentiment de malheur, se laisser aller à le ressentir un instant. Ensuite, concentrez-vous sur ce qui vous a fait ressentir ce malheur et sur ce qu’il vous faudra pour vous en remettre.

Un exercice de respiration profonde serait-il utile ? Une longue promenade à l’extérieur ? En parler avec quelqu’un ?

Laissez passer le moment et prenez soin de vous. N’oubliez pas que personne n’est toujours heureux.

9. Tenir un journal

Un journal est un bon moyen d’organiser vos pensées, d’analyser vos sentiments et de faire des projets. Et il n’est pas nécessaire d’être un génie littéraire ou d’écrire des volumes pour en bénéficier.

Cela peut être aussi simple que de noter quelques pensées avant d’aller au lit. Si le fait de mettre certaines choses par écrit vous rend nerveux, vous pouvez toujours les déchiqueter lorsque vous avez terminé. C’est le processus qui compte.

10. Le stress du visage

La vie est pleine de facteurs de stress, et il est impossible de les éviter tous.

Ce n’est pas nécessaire. Selon le psychologue de Stanford Kelly McGonigal, le stress n’est pas toujours néfaste, et nous pouvons même changer notre attitude face au stress.

Pour les facteurs de stress que vous ne pouvez pas éviter, rappelez-vous que tout le monde est stressé – il n’y a aucune raison de penser que tout repose sur vous. Et il y a de fortes chances que vous soyez plus fort que vous ne le pensez.

Au lieu de vous laisser submerger, essayez de vous attaquer de front à ce facteur de stress. Cela peut impliquer d’entamer une conversation inconfortable ou de fournir un effort supplémentaire, mais plus vite vous vous y attaquerez, plus vite la fosse dans votre estomac commencera à se rétrécir.

11. Declutter

Le désencombrement semble être un grand projet, mais le fait de ne consacrer que 20 minutes par semaine peut avoir un grand impact.

Que pouvez-vous faire en 20 minutes ? Beaucoup de choses.

Réglez une minuterie sur votre téléphone et prenez 15 minutes pour ranger une zone spécifique d’une pièce – par exemple, votre placard ou ce tiroir à ordures incontrôlable. Remettez tout à sa place et jetez ou donnez tout ce qui ne vous sert plus.

Conservez une boîte pour les cadeaux afin de faciliter les choses (et d’éviter de créer plus de désordre).

Utilisez les 5 minutes restantes pour faire une petite promenade dans votre espace de vie, en rangeant les objets perdus qui se trouvent sur votre chemin.

Vous pouvez faire ce tour une fois par semaine, une fois par jour, ou chaque fois que vous avez l’impression que votre espace devient incontrôlable.

12. Voir des amis

Les humains sont des êtres sociaux, et le fait d’avoir des amis proches peut nous rendre plus heureux.

Qui vous manque ? Allez à leur rencontre. Fixez un rendez-vous pour vous réunir ou simplement pour avoir une longue conversation téléphonique.

À l’âge adulte, il peut sembler presque impossible de se faire de nouveaux amis. Mais la question n’est pas de savoir combien d’amis vous avez. Il s’agit d’avoir des relations significatives, même si ce n’est qu’avec un ou plusieurs
deux personnes.

Essayez de vous impliquer dans un groupe de bénévoles local ou de suivre un cours. Les deux peuvent vous aider à entrer en contact avec des personnes partageant les mêmes idées dans votre région. Et il y a de fortes chances qu’ils cherchent aussi des amis.

Le compagnonnage ne doit pas se limiter aux autres humains. Les animaux de compagnie peuvent offrir des avantages similaires, selon de multiples études.

Vous aimez les animaux mais ne pouvez pas en avoir ? Envisagez de faire du bénévolat dans un refuge pour animaux local pour vous faire de nouveaux amis, tant humains qu’animaux.

13. Planifiez votre semaine

Vous avez l’impression de vous débattre ? Essayez de vous asseoir à la fin de chaque semaine et de faire une liste de base pour la semaine suivante.

Même si vous ne respectez pas le plan, le fait de bloquer des moments où vous pouvez faire la lessive, faire les courses ou vous atteler à des projets au travail peut vous aider à vous calmer l’esprit.

Vous pouvez vous procurer un agenda sophistiqué, mais même un petit mot sur votre ordinateur ou un bout de papier dans votre poche peut faire l’affaire.

14. Abandonnez votre téléphone

Débranchez. Vraiment.

Éteignez tous les appareils électroniques et rangez ces écouteurs pendant au moins une heure une fois par semaine. Ils seront toujours là pour vous plus tard. Si vous les voulez toujours, bien sûr.

Si vous n’avez pas débranché depuis un certain temps, vous pourriez être surpris de la différence que cela fait. Laissez votre esprit vagabonder librement pour changer. Lisez. Méditez. Faites une promenade et soyez attentif à votre environnement. Soyez sociable. Ou soyez seul. Soyez simplement.

Cela vous semble trop intimidant ? Essayez de faire moins de temps plusieurs fois par semaine.

15. Entrez dans la nature

Passer 30 minutes ou plus par semaine dans des espaces verts peut aider à réduire la pression sanguine et la dépression, selon un Etude 2016.

Votre espace vert peut être un parc de votre quartier, votre propre cour ou un jardin sur le toit – partout où vous pouvez apprécier un peu de nature et d’air frais.

Mieux encore, ajoutez un peu d’extérieur
l’exercice dans le mélange pour un bénéfice supplémentaire.

16. Explorez la méditation

Il existe de nombreuses méthodes de méditation à explorer. Elles peuvent impliquer le mouvement, la concentration, la spiritualité ou une combinaison des trois.

La méditation n’a pas besoin d’être compliquée. Elle peut être aussi simple que de s’asseoir tranquillement avec ses propres pensées pendant 5 minutes. Même les exercices de respiration profonde mentionnés plus haut peuvent servir de forme de méditation.

17. Envisager une thérapie

Nous sommes certainement plus heureux lorsque nous apprenons à surmonter les obstacles. Lorsque vous êtes confronté à un problème, pensez à ce qui vous a permis de surmonter quelque chose de similaire dans le passé. Est-ce que ça marcherait ici ? Que pouvez-vous essayer d’autre ?

Si vous avez l’impression de vous heurter à un mur de briques, envisagez de consulter un thérapeute chaque semaine. Il n’est pas nécessaire d’avoir un problème de santé mentale diagnostiqué ou de vivre une crise grave pour consulter un thérapeute.

Les thérapeutes sont formés pour aider les gens à améliorer leurs capacités d’adaptation. De plus, il n’y a aucune obligation de continuer une fois que vous avez commencé.

Même quelques séances peuvent vous aider à ajouter de nouvelles choses à votre boîte à outils émotionnelle.

18. Trouver un rituel d’autosoins

Il est facile de négliger l’autosoin dans un monde qui évolue rapidement. Mais votre corps transporte vos pensées, vos passions et votre esprit à travers ce monde, ne mérite-t-il pas un peu de TLC ?

Peut-être qu’il s’agit de détendre votre semaine de travail avec un long bain chaud. Ou encore adopter une routine de soins de la peau qui vous fait sentir indulgent. Ou encore de vous réserver une soirée pour enfiler votre pyjama le plus doux et regarder un film du début à la fin.

Quoi qu’il en soit, prenez le temps de le faire. Mettez-le dans votre agenda si vous le devez, mais faites-le.

19. Rendre

Si vous trouvez que les compliments quotidiens vous donnent un coup de fouet, envisagez de prendre l’habitude mensuelle de donner en retour sur une plus grande échelle.

Il peut s’agir d’aider une banque alimentaire le troisième week-end de chaque mois ou de proposer de garder les enfants de votre ami un soir par mois.

20. Sortez vous

Personne avec qui sortir ? Quelle règle dit que vous ne pouvez pas sortir seul ?

Allez dans votre restaurant préféré, regardez un film ou faites ce voyage dont vous avez toujours rêvé.

Même si vous êtes un papillon social, passer du temps seul peut vous aider à vous reconnecter avec les activités qui vous rendent vraiment heureux.

21. Créer une liste de réflexion

Vous arrivez pour un rendez-vous avec 10 minutes d’avance. Que faites-vous de ce temps ? Vous prenez votre téléphone portable pour faire défiler les médias sociaux ? Vous vous inquiétez de la semaine chargée qui vous attend ?

Prenez le contrôle de vos pensées pendant ces brèves périodes de temps.

Au début de chaque mois, faites une courte liste de souvenirs heureux ou de choses que vous attendez avec impatience sur un petit bout de papier ou sur votre téléphone.

Lorsque vous vous trouvez en train d’attendre une voiture, de faire la queue à l’épicerie ou de tuer en quelques minutes, sortez la liste. Vous pouvez même l’utiliser lorsque vous vous sentez généralement déprimé et que vous avez besoin de changer d’avis.

22. Prenez le temps de réfléchir

Le début d’une nouvelle année est un bon moment pour s’arrêter et faire l’inventaire de sa vie. Réservez-vous du temps pour vous rattraper comme vous le feriez avec un vieil ami :

  • Comment allez-vous ?
  • Qu’avez-vous fait ?
  • Êtes-vous plus heureux qu’il y a un an ?

Mais essayez d’éviter l’écueil de vous juger trop sévèrement pour vos réponses. Vous êtes arrivé à une autre année, et c’est déjà beaucoup.

Si vous constatez que votre humeur ne s’est pas beaucoup améliorée au cours de l’année écoulée, envisagez de prendre rendez-vous avec votre médecin ou de parler à un thérapeute. Vous souffrez peut-être de dépression ou même d’une affection physique sous-jacente qui a un impact sur votre humeur.

23. Réévaluez vos objectifs

Les gens changent, alors réfléchissez à la direction que vous prenez et demandez-vous si c’est toujours celle que vous voulez prendre. Il n’y a pas de honte à changer de jeu.

Lâchez tout objectif qui ne vous sert plus, même s’il paraît beau sur le papier.

24. Prenez soin de votre corps

Vous l’entendez tout le temps, y compris plusieurs fois dans cet article, mais votre santé physique et mentale sont étroitement liées.

Au fur et à mesure que vous prenez des habitudes pour améliorer votre bonheur, assurez-vous de faire un suivi avec des rendez-vous de routine pour prendre soin de votre corps :

  • consultez votre médecin traitant pour un examen médical annuel
  • prendre en charge toute maladie chronique et consulter des spécialistes selon les recommandations
  • consulter votre dentiste pour un examen buccal et un suivi selon les recommandations
  • faire vérifier votre vue

25. Lâcher prise des rancunes

C’est souvent plus facile à dire qu’à faire. Mais vous n’avez pas à le faire pour l’autre personne.

Parfois, offrir son pardon ou laisser tomber une rancune est plus une question d’attention à soi-même que de compassion pour les autres.

Faites le point sur vos relations avec les autres. Avez-vous du ressentiment ou de la mauvaise volonté envers quelqu’un ? Si c’est le cas, envisagez de lui tendre la main pour tenter d’enterrer la hache de guerre.

Il ne s’agit pas forcément d’une réconciliation. Il se peut que vous ayez simplement besoin de mettre fin à la relation et de passer à autre chose.

Si vous n’avez pas la possibilité d’établir un contact, essayez de faire part de vos sentiments dans une lettre. Vous n’avez même pas besoin de la leur envoyer. Le simple fait d’exprimer vos sentiments peut être libérateur.

Post a Comment

You don't have permission to register