f

Get in on this viral marvel and start spreading that buzz! Buzzy was made for all up and coming modern publishers & magazines!

Fb. In. Tw. Be.

Combien de temps les restes sont-ils bons ?

Les restes de nourriture peuvent être une bénédiction pour votre budget et votre temps. Ils constituent également un excellent moyen de réduire le gaspillage de nourriture.

Bien qu’il soit judicieux d’être économe, manger des restes d’aliments qui sont restés trop longtemps dans ou hors du réfrigérateur peut présenter un risque pour votre santé.

Vous vous demandez peut-être combien de temps ces aliments peuvent se conserver en toute sécurité.

Cet article examine pendant combien de temps il est possible de manger des restes, et comment savoir si un aliment a été altéré.

La durée de conservation des aliments dépend de quelques facteurs, dont une préparation sûre, un stockage adéquat et le type d’aliment (1).

Le fait que vos restes soient des légumes sautés ou des gâteaux de poisson a une incidence sur la durée de conservation au réfrigérateur.

En effet, certains aliments sont plus susceptibles d’héberger des agents pathogènes comme des bactéries ou des toxines qui pourraient vous rendre malade.

Cependant, les restes mélangent souvent les groupes d’aliments. Dans ces cas-là, une bonne règle de base consiste à déterminer quel ingrédient du plat se gâte en premier. Par exemple, un riz aux fruits de mer ne durera qu’aussi longtemps que ses fruits de mer – ce qui est un élément à risque plus élevé que le riz, comme décrit ci-dessous.

Si vous n’êtes pas sûr, le plus sûr est de jeter les restes dans les trois jours.

Aliments à faible risque

Fruits et légumes

Tous les fruits et légumes crus doivent être soigneusement lavés à l’eau claire avant d’être consommés, et le plus tôt vous pourrez les manger, le mieux ce sera.

Les fruits frais soigneusement lavés et coupés se conservent généralement pendant 3 à 5 jours environ avant de commencer à perdre leur fraîcheur.

Une fois cuits, les restes de légumes conservés dans un récipient hermétique se conservent généralement de 3 à 7 jours au réfrigérateur. Les légumes en conserve cuits, comme les haricots ou autres légumineuses, se conservent généralement de 7 à 10 jours dans des conditions de conservation adéquates (2).

Les fruits et légumes à forte teneur en eau, comme les tomates, les concombres et les fraises, perdent leur fraîcheur plus rapidement que ceux à faible teneur en eau, comme le chou frisé, les pommes de terre et les bananes.

Cela peut accélérer ou ralentir l’horloge en ce qui concerne la durée de conservation des aliments avant de les consommer.

Pain

Le pain est un autre produit à moindre risque.

Le pain fait maison peut durer environ 3 jours à température ambiante, tandis que le pain acheté en magasin peut être consommé sans danger pendant 5 à 7 jours, sauf si vous voyez des moisissures. Le pain moisi ne doit jamais être consommé.

Le stockage des pains dans le réfrigérateur permet de prolonger leur durée de conservation d’environ 3 à 5 jours, bien qu’ils perdent de leur qualité plus longtemps.

Aliments à risque moyen

Les pâtes cuites et les céréales comme l’orge et le quinoa se conservent jusqu’à 3 jours si elles sont correctement entreposées.

Si vous les congelez après les avoir cuits, ils dureront généralement 3 mois avant de commencer à perdre leur fraîcheur.

Les desserts et les sucreries se conservent généralement 3 à 4 jours au réfrigérateur (3).

Aliments à haut risque

Les aliments qui présentent un risque plus élevé d’intoxication alimentaire sont ceux qui ont une teneur plus élevée en protéines et en humidité, deux caractéristiques qui permettent à certains microbes de se développer.

Riz cuit

Une exception à cette règle décrite ci-dessus est le riz, qui peut porter des spores de Bacillus cereus. Cette bactérie produit des toxines qui peuvent provoquer des maladies d’origine alimentaire (4).

Conservez et refroidissez le riz dans l’heure qui suit sa cuisson, et consommez-le dans les 3 jours.

Viande et volaille

La viande hachée et la volaille qui ont été cuites à une température sûre peuvent se conserver au réfrigérateur pendant un à deux jours environ, à condition d’être conservées à une température égale ou inférieure à 5 °C (41 °F) (1).

Les autres viandes et volailles, telles que les steaks, les filets, les côtelettes et les rôtis, se conservent 3 à 4 jours au réfrigérateur. Si vous les décongelez avant de les faire cuire, veillez à le faire au réfrigérateur, jamais sur le comptoir. Après la décongélation, faites-les cuire dans les 2 jours (3).

Vous pouvez également faire décongeler les aliments au micro-ondes, mais assurez-vous de les utiliser immédiatement.

La viande de charcuterie ouverte doit être consommée dans les 3 à 5 jours suivant son ouverture. De même, les salades froides de charcuterie, telles que la salade aux œufs, au thon ou au poulet, doivent être consommées dans les 3 à 5 jours (3).

Mollusques et crustacés, œufs, soupes et ragoûts

Les œufs sont un autre aliment à haut risque, car ils peuvent transmettre la bactérie Salmonelle. Les œufs durs en coquille doivent être consommés dans les 7 jours suivant leur cuisson et leur réfrigération (5).

Les crustacés et les poissons sont délicats, car ils peuvent contenir de nombreux agents pathogènes ou des toxines comme l’histamine qui peuvent vous rendre malade. Consommez les restes qui comprennent des fruits de mer dans les 3 jours (6).

Les soupes et les ragoûts, avec ou sans viande ou poisson, se conservent généralement 3 à 4 jours au réfrigérateur.

Restaurant vs. plats cuisinés à la maison

Vous devez tenir compte du fait que lorsque vous traitez les restes des restaurants, vous ne savez pas à quel point les ingrédients étaient frais avant leur utilisation.

Vous devriez manger ces restes plus tôt que vous ne pourriez consommer leurs équivalents faits maison – dans un délai de 3 à 4 jours.

Cependant, si le repas restant contient des ingrédients crus comme du poisson cru ou des légumes, il faut le consommer dans les 24 heures.

résumé

Certains restes sont plus risqués à stocker que d’autres et ne se conservent pas aussi longtemps au réfrigérateur. En cas de doute, jetez les restes dans les 3 jours. Les restes de restaurant contenant du poisson cru ou des légumes doivent être consommés dans les 24 heures.

Vous devez inspecter vos aliments en les observant pour déceler les signes d’altération et en les sentant.

Tout d’abord, recherchez les changements de texture ou l’apparition de moisissures, qui peuvent se présenter sous différentes couleurs, y compris le duvet blanc, vert, rouge-orange, rose ou noir. Cela indique que la nourriture a mal tourné et doit être jetée.

Si vous voyez de la moisissure, ne la sentez pas, car cela pourrait causer des problèmes respiratoires.

Les aliments comme les charcuteries qui développent un film visqueux doivent également être jetés.

Si vos restes sentent le rance, ils ne sont plus bons à manger. De même, si les aliments sont décolorés, ils peuvent ne plus être sûrs ou agréables à manger.

Cependant, si vous prenez une bouchée de vos restes et que vous vous rendez compte que le goût est parti d’une manière ou d’une autre, jetez-les immédiatement et, si possible, recrachez ce que vous n’avez pas avalé.

N’oubliez pas que les aliments peuvent se gâter avant même que vous ne puissiez les distinguer en les regardant ou en les sentant.

résumé

Tout d’abord, regardez vos restes et notez tout changement de texture ou d’apparence. Si vous voyez de la moisissure, ne sentez pas la nourriture – jetez-la. Les aliments qui sentent le rance ou qui ont un goût étrange doivent être jetés à la poubelle.

Les bactéries se développent entre 4°C et 60°C. Cette plage de température est connue sous le nom de « zone de danger » (1).

Pour maintenir les aliments hors de la zone de danger, réfrigérez ou congelez les restes dans les 2 heures. Si vous êtes à l’extérieur et que les températures sont supérieures à 32 °C (90 °F), vous devez réfrigérer ou congeler les aliments dans l’heure qui suit (7).

Il est préférable de conserver les aliments chauds dans des récipients plus petits, moins profonds et hermétiques. Cela permettra aux aliments de refroidir plus rapidement et plus uniformément.

Bien que la réfrigération ralentisse la croissance de la plupart des bactéries, il est important de garder à l’esprit que certains microbes comme Listeria monocytogenes peuvent encore se développer à des températures réfrigérées.

C’est pourquoi il est important de garder à l’esprit la durée de conservation d’un certain article dans votre réfrigérateur. Il peut être utile d’étiqueter vos aliments en indiquant la date et l’heure auxquelles vous avez préparé le plat pour la première fois lorsque vous le conservez, ainsi que la date à laquelle il doit être jeté.

Un autre conseil utile est de tenir compte de l’ordre dans lequel vous rangez les articles dans votre réfrigérateur.

Rangez les aliments prêts à consommer sur l’étagère du haut, ainsi que les aliments crus. Pendant ce temps, stockez les viandes non cuites vers le bas du réfrigérateur. Cela empêchera la viande ou la volaille non cuite de couler des jus qui pourraient contaminer vos restes.

Réchauffez les aliments à au moins 74 °C (165 °F) pour les sortir de la zone de danger. Les sauces et les sauces doivent être réchauffées jusqu’à ce qu’elles atteignent un point d’ébullition.

résumé

Bien stocker les restes peut prolonger leur durée de conservation et vous éviter de tomber malade. Les bonnes pratiques consistent à réfrigérer, étiqueter et réchauffer rapidement les aliments à au moins 74 °C (165 °F) lorsque vous êtes prêt à les consommer.

Les deux principales causes de maladies d’origine alimentaire sont la cuisson incorrecte des aliments à une température interne sûre et le fait de laisser les aliments à l’extérieur à des températures dangereuses (1).

De nombreux types d’agents pathogènes peuvent être présents dans les aliments courants et provoquer des intoxications alimentaires, notamment :

  • Listeria monocytogenes: charcuterie, œufs insuffisamment cuits, fruits et légumes mal lavés, fruits de mer fumés (8)
  • Ciguatoxine : les poissons tropicaux et subtropicaux, comme le mérou et le vivaneau rouge (6, 9)
  • Bacillus cereus: riz, haricots, pommes de terre, pâtes, viandes, légumes et poissons (10)
  • Staphylococcus aureus: charcuterie, salades froides, pâtisseries, puddings, sandwiches (11)
  • Salmonelle: œufs, fruits, légumes, beurres de noix, viandes et volailles (5)
  • Escherichia coli: viandes insuffisamment cuites, fruits et légumes mal lavés (en particulier les légumes verts à feuilles), produits laitiers non pasteurisés (12)

Cependant, les restes sont particulièrement exposés à ces agents pathogènes, car leurs spores flottent librement dans l’air et se posent sur les aliments. Cela permet le développement de moisissures, qui peuvent produire des mycotoxines pouvant provoquer des nausées, des vomissements, des diarrhées ou une combinaison de ces symptômes (13, 14).

Les personnes à haut risque

Les femmes enceintes doivent être particulièrement vigilantes quant à la cuisson, la conservation et le réchauffement des aliments. Elles sont particulièrement vulnérables aux intoxications alimentaires, notamment Listeria. Listeria peut traverser le placenta et nuire au développement du bébé (8).

Les personnes âgées de plus de 65 ans ou les personnes immunodéprimées doivent également faire très attention à la préparation et à la conservation des aliments en toute sécurité. Cela inclut les personnes vivant dans les conditions suivantes :

  • VIH
  • SIDA
  • la sclérose en plaques
  • La maladie de Crohn
  • cancer

RÉSUMÉ

Les agents pathogènes peuvent se développer dans toutes sortes d’aliments et vous exposer à un risque d’intoxication alimentaire. Les femmes enceintes ou celles dont le système immunitaire est affaibli doivent être particulièrement prudentes.

La durée de conservation d’un aliment dépend de quelques facteurs, notamment de sa préparation, de son stockage et de sa facilité à se détériorer.

Essayez de conserver vos restes de nourriture dans les 1 à 2 heures suivant leur préparation. Réchauffez-les jusqu’à ce qu’ils soient chauds et fumants, soit à plus de 74°C.

Les femmes enceintes, les personnes âgées de plus de 65 ans ou celles dont le système immunitaire est affaibli doivent être particulièrement vigilantes quant à leurs restes, car elles sont les plus exposées au risque d’intoxication alimentaire.

En cas de doute, jetez vos restes dans les trois jours qui suivent – ou même plus tôt, s’ils ont l’air ou sentent mauvais.

Post a Comment

You don't have permission to register